Lorsqu’après avoir vu les effets miraculeux de nos crèmes on ne se pose souvent pas de questions quant à sa provenance et seul le résultat compte. On ne peut blâmer personne pour cela mais il est quand même intéressant de savoir que la plupart de ces produits découlent de bienfaits de la nature. En effet, la dermatologie est l’une des sciences qui nous a le plus apportée dans la connaissance des plantes. Ainsi, nous savons à présent que l’avoine bonne pour les animaux et pour notre petit déjeuner, l’est également pour notre peau. Aussi, mieux vaut connaitre les composants de nos cosmétiques pour pouvoir, nous aussi, les utiliser chez nous.

Si les termes saponides et flavonoïdes ne vous disent pas grand-chose, sachez juste que ce sont les principes actifs que l’on extrait de l’avoine. Pour ce, en mai après 10 semaines de pousse, on peut cueillir les jeunes plantes pour en dégager le lipide hydratant et le sucre dont elle est riche. Ainsi, les peaux à problèmes peuvent se servir des vertus immunorégulatrices de l’avoine pour combattre les bactéries et l’aptitude anti-inflammatoire de celle-ci pour lutter contre les démangeaisons. De ce fait, les cosmétiques à l’avoine conviennent aux personnes ayant une peau sèche mais également sensible ; car une fois quelques manipulations faites sur les graines, on obtient un produit efficace et adapté même aux peaux sensibles et facilement allergiques. Pour preuve, depuis la nuit des temps, l’avoine a été utilisée pour doucir et réparer l’épiderme, et aujourd’hui, même les shampoings l’ont adopté.

Aussi, la prochaine fois que vous voudrez un nouveau produit fétiche, galopez vers celui où est écrit « avoine ».

L’avoine : nourriture pour la peau.

| Blog |
A propos de l'Auteur
-